Nos ateliers

Ateliers de médiation animale pour les patients en institutions psychiatriques

Ce que nous proposons en médiation asine consiste en des interactions cadrées et progressives avec nos ânes au sein d'un dispositif précis, pensé pour des personnes ayant connu ou connaissant des difficultés psychiques pouvant être majeures.

 

L'âne permet une interaction en deça du langage et hors demande.

La centration sur l'âne permet de se soustraire un temps à la pensée qui parfois envahit.

Il s'agit de s'ajuster à l'âne, à sa forme de présence, à son pas et nécessite à minima un consentement comme sujet.

Le contact avec l'âne apaise dans l'ici et maintenant et peut avoir des effets dans l'après-coup. C'est une expérience valorisante qui peut redonner confiance en soi dans une juste mesure.

 

Nous proposons deux formules: une séance d'initiation et un atelier en 6 séances.

 

Séance d'initiation: il s'agit d'aller à la rencontre des ânes, les laisser venir à soi, en toute décontraction. L'idée étant de ne rien forcer. Chacun prend le temps, dans l'enclos ou hors de l'enclos. L'atelier s'adresse à un groupe de maximum 6 patients accompagnés de 2 travailleurs. La durée de la séance est d'environ deux heures. On prend le temps, on panse, on frotte, on parle aux ânes, on essaie d'apprendre leurs codes de comportement. On sort de cette activité en en connaissant un peu plus sur l'equus asinus, on en redemande ou pas et c'est très bien comme ça. On débriefe et on clôture autour d'un thé ou d'un café.

Chaque séance est encadrée par 3 intervenants qui en connaissent un bout sur la souffrance psychique, l'animation de groupes et connaissent bien leurs ânes.

Plages horaires: les lundi ou les jeudi de 10h à 12h ou de 14 à 16h

 

Ateliers de médiation asine:

C'est un atelier en six séances distinctes.

Les cinq premières séances durent 2h30 chacune. Il s'agit de prendre contact progressivement avec les ânes. Chacun à son rythme, sans forcer. D'en connaître à chaque fois un peu plus et se sentir plus à l'aise avec les ânes.

Plusieurs sens sont stimulés. Il s'agit de poser, moduler sa voix pour se faire comprendre de l'âne. Il s'agit de profiter du contact tactile avec l'âne, un toucher qui apaise, réconforte. Il s'agit de mener son âne et donc apprendre à le manipuler avec bienveillance. Il s'agit de prendre soin de l'habitat de nos longues oreilles, nettoyage les boxes, prévoir une nouvelle litière. Prendre soin de nos ânes par les pansages et gestes de base pour leur entretien.

Le tout s'appréhende dans une ambiance conviviale où la performance ne prend pas sens, l'idée est de vivre un moment vrai dans le partage avec nos protégés.

La dernière séance s'envisage sur une journée de 5 heures, on part en balade et on pique- nique, on profite de la campagne entre Oisquercq et Ittre, on s'échappe le temps d'une journée des tracas du quotidien, on vit un véritable ailleurs à moins de 30 km de la capitale.

Cet atelier mise tant sur le vécu individuel de chacun avec les ânes que sur le partage en groupe d'une expérience collective vivifiante avec le monde animal.

Chaque étape de cet atelier est encadrée par 3 intervenants qui en connaissent un bout sur la souffrance psychique, l'animation de groupe et connaissent bien leurs longues oreilles.

Chaque fin de séance se clôture sur un temps de debriefing autour d'un thé, d'un café...


Ateliers de médiation animale pour les personnes âgées institutionnalisées

Nous proposons des interactions avec nos ânes pour des personnes vivant en maison de repos au sein d'un dispositif précis et centré sur le bien-être et la revalorisation de la personne âgée.

Le contact avec les ânes reconnecte la personne âgée avec sa part d'enfance. Il permet la reviviscence de moments de vie heureux et/ ou remobilise l'imaginaire.

C'est une activité qui permet de sortir, se mobiliser, manipuler.

Le pansage et l'apprentissage de la conduite de l'âne permettent à la personne âgée de se fixer des objectifs à une période de vie trop souvent en proie à la dépression.

Les activités sont pensées pour les valides et les moins valides et favorisent entre eux des moments de coopération, parce que le vécu du "faire ensemble" fait du bien et rend certainement moins seul.

L'atelier mobilise nombre d'affects qui sont accueillis avec bienveillance et sont si possible élaborés.

Cet atelier peut aussi se penser en partenariat avec les familles: cela peut être un moment adouci par la présence de l'animal qui fait tiers.


Ateliers de pédagogie par le projet autour de l'âne

Cet atelier est en cours d'élaboration.